Ce roman vivant, puissant et débordant d'imagination, nous emporte dans le Mexique des années 1930, plus précisément
à Corazón de la Fuente, une petite ville frontalière ravagée par la guerre où la seule entreprise est un bordel dans lequel
toutes les filles sont prénommées Maria. Entre en scène le docteur John Romulus Brinkley, l'inventeur d'une miraculeuse
opération impliquant la greffe de glandes de bouc et réputée guérir l'impuissance masculine. Lorsque Brinkley décide
de construire une gigantesque tour radio pour faire la promotion de ses services sur les ondes, c'est à Corazón de la
Fuente, et nulle part ailleurs, qu'il choisit de l'ériger.

La fortune de la ville change du jour au lendemain, mais pas seulement pour le meilleur : la nouvelle de sa prospérité
soudaine se répand, et Corazón est envahie par des despérados et des mercenaires brûlant de rouvrir d'anciennes
blessures. Pire que tout, le docteur Brinkley s'est attiré les faveurs de la plus belle des citoyennes, Violeta Cruz.
Cependant, avec l'aide d'une bande d'alliés hétéroclites mais exaltés - parmi lesquels se trouvent un Casanova octogénaire,
un sombre aristocrate espagnol et la sorcière du village méprisée de tous -, Francisco, le fiancé éconduit de Violeta, décide
de répliquer.
.
LA TOUR DU DOCTEUR BRINKLEY, ROBERT HOUGH, ROMAN, ISBN 9782923896434, 450p., 35.95$,
Les romans de Robert Hough se sont attirés des louanges dans les quinze pays où ils ont été publiés. Son premier roman, The final confession of Mabel Stark, a figuré parmi les présélections pour le Commonwealth Writer's Prize et a été considéré Best Book par la New York Public Library. Son deuxième roman, The Stowaway, a été nominé pour le IMPAC Dublin Literary Award. Son plus récent roman, The Culprits, a été finaliste pour le Commonwealth Writer's Prize.




« Un livre comme une ballade norteña, campé dans le " triste et miraculeux " pays frontalier qui chevauche le Texas et le Coahuila. Le roman de Hough est aussi caustique et éblouissant qu'un verre de mezcal. Le récit est audacieux, les mensonges fabuleux, les personnages solides et piquants comme des cactus . » - Peter Behrens

« Hilarant et profond… Robert Hough est un conteur magistral. » - Globe and Mail

« Hough possède un prodigieux talent de conteur… fluide, amusant et captivant. » - Toronto Star

« Magistral… s'alimente à l'histoire et à la biographie pour créer un récit riche comme une tapisserie, presque magique, avec des dizaines de personnages plus grands que nature et un univers rendu avec éclat jusque dans ses moindres détails... La tour du docteur Brinkley - tant la tour radio que le roman - est une pure merveille. »
- Edmonton Journal