Inspiré d'événements réels vécus par l'auteur, Chez l'Arabe s'ouvre sur le portrait inoubliable d'une femme qui mène une vie parfaite dans sa maison en briques avec persiennes noires et géraniums rouges aux fenêtres. Bientôt, elle fait face à l'impossible - une maladie terrible, un mari qui cherche ses boutons de manchette pour sortir le samedi soir, l'intendance des liens délicats qui l'unissent à sa mère. Elle cherche d'abord à survivre, puis elle prend le temps de se demander : " Et maintenant, où en suis-je ? " Suivent une série d'histoires interconnectées racontant les épreuves traversées par ceux et celles qui souffrent, prisonniers de leur mal, mais aussi de leur confort, de leur maison, de leur mariage.

À ces récits de nature autobiographique viennent se greffer quelques autres, racontant des vies fictives, mais marquées par des faits criants de vérité. Les êtres qu'on y rencontre sont bousculés dans leur routine par de vieux souvenirs, aussi bien que par des apparitions soudaines ou des nouvelles inattendues.

Les histoires de Mireille Silcoff respirent l'authenticité et la complexité de l'existence ordinaire. Débordantes d'observations caustiques et d'intelligence universelle, elles nous touchent là où ça fait mal, là où ça fait du bien, et explorent sans ménagement ce qu'on appelle, dans tous les milieux, la condition humaine.
CHEZ L'ARABE+ MIREILLE SILCOFF+ TRADUCTION DANIEL GRENIER + 296 PAGES + 23,95$ + ISBN9782923896601
Mireille Silcoff est née à Montréal. Journaliste et essayiste maintes fois primée,
elle contribue au New York Times Magazine ; elle est également chroniqueuse
hebdomadaire pour le National Post du samedi.






CRÉDIT PHOTO: SABRINA REEVES
Chez l'Arabe est l'un des meilleurs livres de l'année selon la Gazette de Montréal, le Globe and Mail et CBC Books.